Jasmine, bleu jasmin




Mon amour est
Bleu dragées
Mon humeur est
bleu Terre 
-éther-
J'aime le ciel noir prompt à l'orage,
Le myosotis céruléen de mon pays d'enfance
Ces clémentines bleue-issantes lorsqu’elles fanent
Les idées bleues des années fichues
et les savons bleus au parfum
des lavandes…

Pourquoi donc ai-je donc cette lueur
Désuète et muette
Du profond de mes yeux
Au creux de mes mains...
Au lieu de
Ma rage bleue?

Et mon cœur même malade
est fier de se battre
à tout me rompre
Mêmes âges même
Chamades lâches
Parfois

Et
Lorsque je
me console en
Bleu, la couleur
de mes rêves orangés et
Étrangers,
Je
me devance
D'une paume glacée
Et d'un geste vite
Agacé...

Lorsque je brûlerai de partir
Ce sera ma mémoire
Sertie d'un faux-saphir, mon
Livre Bleu caduque,
qui se répandra ainsi
en nuage de bluettes
anciennes, valeureuses, mais 
en volutes heureuses
pour cette fois... 

Puis j'irai... et
sans bleuir de ma timidité
à resurgir
les bleus des globes creux
de cette planète
autrefois bleue...



Commentaires