15-Le Chercheur ès faits irrationnels insolubles



protocole de travail

COMMENT infuser l’Infime

-C’est -à-dire l’essence poudrée de l’Être
Pigments infusés avec lesquels je compose le portrait de son identité
De l’identité des personnages mi-imaginaires, mi-existants que j’aime
Floue, intime, infime, le temps recomposé du processus…
Observant un rituel dont j’aurai établi les fondements. Emplir le petit sachet de mousseline, réceptacle de poudre de pigments, le plonger dans l’eau bouillante, séchage, épinglage dans caisson sous-verre.

Chaque personnage aura sa propre couleur :
Blanc iridescent,
Jaune citron,
Rouge vermillon,
Bleu cobalt turquoise,
Vert oxyde de chrome,
Terre de Sienne brûlée,
Bleu de Prusse,
Noir de Mars,
Jaune de Mars.

Infusion les pigments identitaires de couleur choisie
Dessin à l’aquarelle avec l’eau infusée de l’Infusion sur papier à grain
Imbiber le papier, rituel de création du portrait de l’être choisi par mes soins
Laisser sécher le sachet
Epingler dans la caisse entomologique comme l’on accrocherait un papillon monarque
Avec un infinie délicatesse
Hommage à la vie, disons d’une vie « au-delà » des apparences, une substantifique essence


« J’aime ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître, car ils passent au-delà » Ainsi parlait Zarathoustra (Friedrich Nietzsche)

Commentaires