Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le prophète sans paradigme

(Parfois l’on se trompe de bonheur)
J’ai patienté maintes heures Ces jours qui viendraient Après mon chaos…
J’ai usé mes yeux À attendre la pluie, à attendre le train du
Temps, flanquée De mes bottes de glaise Plantées collées noyées Dans ces flaques suintant La peur séculaire d'y aller.

C’est juste que parfois, L’on se trompe d’heure, -Voire même d’errance- L’homme se trompe de lumière... Et moi avec.

Il surprit le secret de la vie en observant cette toute petite souris grise et puis sourit...


Derniers articles

Le Bleu du ciel -

LE VEILLEUR - je suis le Fils de la Nuit

17- Joli-Cœur, le chat de la Maison

POLLY ET LE LOUP BLANC

LA PEINTRE OU L'OISEAU

5- Jivaro et son coyote disparu

Quatrième de couv

23-La soliloque aime les jeux de hasard

Effet madeleine version 2012

24-L’avocate des sans-personne

INFUSER L’INFIME - Présentation de l'exposition

BONNE ANNEE 2019 !!!

17-Le prophète sans paradigme

9-Bérénice aux longs cheveux roux que l'on retrouva écrasée dans son avion dans le désert